2022-04-29

Bienvenue sur notre nouveau site web !

Abonnez-vous à notre infolettre !
Je m'abonne

Soutien à la création artistique

Patrie innovante

Pour stimuler l’innovation et favoriser l’émergence de projets artistiques et culturels sur le territoire des onze municipalités de la MRC participant à la mise en œuvre de la politique culturelle régionale, la MRC a initié le projet Patrie innovante.

Patrie innovante avait pour objectif de soutenir les intervenants du secteur culturel pendant la pandémie et d’encourager le déploiement de leurs idées de développement en matière d’art et de patrimoine. Ainsi, l’initiative a encouragé d’une part, l’expérimentation, la consolidation et la création artistique, d’autre part, a favorisé la mise en valeur du patrimoine local et régional du territoire.

Dix bourses de 1 500 $ accompagnées d’un soutien ont été offertes par la MRC et ses collaborateurs aux intervenants sélectionnés.

ArtistesProjets
Normand PerronCréation du conte D’une rive à l’autre
 
Avec D’une rive à l’autre, la volonté de l’artiste professionnel était de relier les rives de Saint-Ours et Saint-Roch-de-Richelieu par une histoire, un conte fantastique impliquant des personnages qui ont réellement existés et dont certains sont encore en vie.  L’histoire met en valeur des événements et des lieux liés aux personnages, le patrimoine local et régional ainsi que des bâtiments historiques.
Stéphanie BrunelleCréation du spectacle Bouclette – Mission Pôle-Nord
 
Par la création de ce spectacle, l’artiste professionnelle a acquis des compétences qui lui permettront d’être autonome dans le futur et de tourner elle-même ses émissions. Accompagnée par les mentors Philippe Côté et Philippe Manning, l’artiste a pu adapter ses scénarios et sa mise en scène pour l’écran, construire une grille d’émission qui lui servira à long terme et être guidée sur l’aspect technique de son projet afin de maximiser l’utilisation de son matériel (décors, son, éclairage, etc.). De précieux conseils qui lui serviront dans la poursuite de sa carrière.
Marc-André BoisvertMémoire de nos aîné.e.s
 
Grâce à sa bourse qui lui a permis de rédiger des ébauches de textes et des fiches de personnages, il pourra proposer son projet à des maisons d’édition reconnues pour la publication de son œuvre. Son recueil de nouvelles fictives est inspiré de l’histoire régionale, racontée par des aînés avec lesquels il s’est entretenu.
Jocelyn ParenteauProtéger et se souvenir
 
Le projet consistait en l’installation d’œuvres éphémères, suscitant une réflexion sur l’urgence d’agir en environnement, dans les municipalités de Saint-Robert, Yamaska, Massueville, Saint-Aimé, Sainte-Anne-de-Sorel et Saint-Joseph-de-Sorel.
Jocelyne BibeauDanse du Temps présent
 
L’artiste a créé des vidéos de danse contemporaine en plein air dans le but d’offrir de la beauté aux gens. Elle a lancé la page Facebook Danse du Temps présent avec l’intention de « déconfiner » les gens pendant la pandémie, les faire sourire, les émerveiller et favoriser leur bien-être par la danse pratiquée en nature.
Diane-Marie RacicotAdaptation de son œuvre Le Sein mis à nu
 
La conteuse professionnelle a profité du temps de pause imposé par la pandémie pour adapter sa production originale au numérique. Grâce à une série de capsules numériques, son œuvre Le sein mis à nu est accessible à un plus grand public. Cette bourse lui a aussi permis de bonifier son spectacle afin de pouvoir le présenter à nouveau en salle lorsque la situation le permettra.
Nicole Mongeon-CardinLa force créatrice des aînés
 
L’artiste a offert des ateliers de médiation artistique et culturelle à des aînés du Regroupement pour la santé des aînés Pierre-De Saurel. Son projet a misé sur les bienfaits de l’expression artistique pour, entre autres, briser l’isolement, augmenter l’estime de soi et développer un sentiment d’appartenance à son territoire. Ainsi, en pleine pandémie, des aînés ont pu se familiariser avec les codes artistiques en arts visuels. Ceux-ci ont créé, à partir d’une toile vierge, des œuvres de paysages abstraits en s’inspirant du coucher du soleil sur le fleuve Saint-Laurent.
Jany ProvostVertige
 
L’artiste de la relève en processus de professionnalisation a créé une œuvre musicale en s’inspirant du patrimoine naturel de la région, traduisant sa fierté et son appartenance à celle-ci.
L’œuvre fait l’éloge poétique des paysages naturels inspirants qu’offre le territoire de la MRC de Pierre-De Saurel, plus précisément les municipalités de Saint-Ours et de Saint-Roch-de-Richelieu qui bordent la Richelieu. Le projet a favorisé une démarche d’expérimentation et d’immersion par l’élaboration d’un nouveau concept incluant des sons de la nature. Les artistes ont donc enregistré le chant de la cigale, le bruit du vent dans les feuilles, celui des vagues, etc. L’inclusion de ces sonorités à la composition apporte une dimension expérimentale, organique et innovatrice.

Quand l’art ouvre ta porte

QAOP est un projet multidisciplinaire comprenant un volet de réalisation vidéo et un autre de médiation artistique et culturelle et proposé en remplacement de Foudl’Art 2020 qui n’a pu être réalisé en raison de la pandémie. QAOP a donc été cocréé avec les quatre artistes initialement retenus pour Foudl’Art.

Ainsi, trois groupes de participants provenant de différents milieux ont pris part à des ateliers de médiation artistique animés par les artistes Geneviève Gamache, Julie Martucci et Karolane Millette. Cette expérience a culminé lors de tournages où les participants offraient des prestations artistiques devant spectateurs. En parallèle, le réalisateur Philippe Côté suivait les protagonistes tout au long de leur aventure. L’œuvre vidéo qui en résulte, inspirée du travail relationnel entre les artistes et leurs apprentis, faisait également partie des prestations.

Patrimoine

Enquêtes orales

Par le passé, la MRC a recueilli les témoignages de citoyennes et de citoyens sur différents thèmes de l’histoire de nos municipalités.

Un héritage précieux du passé dont nous profitons aujourd’hui et que nous transmettons aux générations à venir.

Voici les thèmes abordés :

Capture ton patrimoine

Capture ton patrimoine est le volet québécois d’un concours international lancé en Catalogne (Espagne) en 1996. Jusqu’à 50 pays participent à cette activité qui a pour but de sensibiliser les jeunes du secondaire au patrimoine de leur milieu à travers la photographie.

De 2013 à 2019, la MRC a permis à des jeunes du secondaire de s’exprimer sur le patrimoine grâce au médium photographique. Encadrés par des enseignants, photographes, intervenants en patrimoine et un agent culturel, les jeunes parcouraient leur village, leur ville, leur région, appareil photo à la main.

Le thème de ce concours international est le patrimoine au sens large du terme. Il ne s’agit donc pas seulement de monuments historiques reconnus, mais aussi d’architecture résidentielle, industrielle, religieuse, des ouvrages de génie civil, des éléments et des sites naturels. Le patrimoine est le reflet de l’évolution sociale et culturelle de notre société : il témoigne de nos traditions, de nos institutions, de nos valeurs, de l’appropriation du territoire, de l’art de l’habiter et des pratiques constructives qui s’y sont développées.

Lieux de culte

Le Conseil du patrimoine religieux du Québec (CPRQ), mandaté par la MRC, a développé une approche visant à offrir un service-conseil qui s’inscrit dans une démarche de concertation des milieux. Cette démarche propose un processus de concertation visant à adopter une vision commune sur l’intégration des églises dans le développement régional.

Dans le contexte de la désaffectation croissante des lieux de culte excédentaires, l’approche proposée par le CPRQ à la MRC a permis de mettre à jour la connaissance sur chacun des lieux de culte et leur histoire, tout en favorisant la concertation d’intervenants préoccupés par les enjeux pastoraux et patrimoniaux liés à la pérennité de ces édifices.

Dans le cadre de ce projet, un comité de travail formé de dix intervenants a été mis sur pied. Trois rencontres ont eu lieu, lesquelles ont permis de bonifier les fiches sur chacun des lieux, d’exprimer les préoccupations de chacun, de présenter des cas de réutilisation de lieux de culte au Québec et de présenter les recommandations générales et spécifiques à la démarche et à chacun des lieux.

Sensibilisation aux arts et à la culture

Foudl’Art

Foudl’Art est un projet de médiation culturelle offert en milieu scolaire où des artistes de la région sont jumelés avec des élèves des classes de 3e ou 4e année du primaire. Ils doivent animer une série d’ateliers artistiques afin de créer une œuvre collective.

Beaucoup plus qu’un projet culturel, Foudl’Art se veut multidisciplinaire, touchant autant aux arts qu’à la géographie et à l’histoire, le but étant d’aborder avec les élèves des sujets comme l’estime de soi, l’identité culturelle, la communauté, la créativité et le patrimoine.

Foudl’Art est un véritable projet de concertation où plusieurs partenaires de la région contribuent à son élaboration pour le plus grand bénéfice des jeunes du primaire et du rayonnement de la culture.

Forum culturel 2017

En 2017, la MRC a tenu un forum culturel sous le thème « CULTUREllement parlant! »

Ce forum a réuni beaucoup de gens, qu’ils soient du milieu culturel ou non. Il a favorisé l’échange, le réseautage, la concertation, le partenariat et la consolidation des acquis.

Tourisme culturel

Circuits patrimoniaux

Les circuits patrimoniaux bonifient l’offre touristique de la région.

Régional


Géorallye La Virée des Rives

La Virée des Rives vous mènera au coeur des origines de la MRC de Pierre-De Saurel. Le long des rives de la rivière Richelieu et du fleuve Saint-Laurent, partez à la découverte, à l’aide d’un appareil GPS, de caches traditionnelles et virtuelles qui vous donneront réponses aux questions. Vivez les contrastes du territoire, où industrialisation et nature se côtoient dans un fragile équilibre improbable, mais bien réel. Prenez le temps, laissez-vous charmer, les rives débordent… de petits secrets.

Pour info :
Les Amis du canal de Saint-Ours
579 492-2540
amisducanalsaintours@hotmail.com

Les cinq gardiens

À l’origine d’un concours de design de l’environnement rural, les Gardiens sont cinq structures aux lignes contemporaines qui allient à la fois le métal et le végétal. La structure métallique est associée au symbole de l’industrie, permanente et stable. L’aspect végétal, quant à lui, suggère la vie, l’évolution et le changement au fil des saisons. Ces installations offrent une nouvelle interprétation, magnifiée, de l’image traditionnelle de l’épouvantail. Jadis, l’épouvantail, planté au milieu des champs, protégeait les semences et les récoltes des agriculteurs, en tout temps, sans jamais faillir à la tâche. Ce choix rappelle aussi la Route des épouvantails créée en 2002 par les citoyens de Massueville et de Saint-Aimé qui ont recyclé des objets pour fabriquer des épouvantails destinés à une exposition à ciel ouvert afin de dynamiser leur région. Aujourd’hui, ces nouveaux Gardiens constituent un symbole permanent du rôle de gardien des terres évoquant un esprit protecteur et rassembleur.

Les cinq Gardiens portent le nom de cinq personnalités qui ont marqué l’histoire des municipalités où ils sont situés : Charlotte à Sorel-Tracy (Charlotte Louise von Riedesel), Godefroy à Yamaska (Godefroy de Tonnancour), Gaspard et Julie à Massueville (Gaspard-Aimé Massue et son épouse Julie Appoline Lussier), Victoire à Sainte-Victoire-de-Sorel (Sainte‑Victoire).

Les Gardiens sont une réalisation des designers de la coopérative Le Comité. Nous vous invitons ainsi à les découvrir, car leur histoire saura sûrement vous inspirer !

  • Charlotte se trouve à Sorel-Tracy, à la Maison des gouverneurs (92, chemin des Patriotes);
  • Godefroy se trouve à Yamaska, au parc J.-B. St-Germain (rue Principale, face à la rivière Yamaska);
  • Gaspard se trouve à Massueville, à l’extérieur des bureaux de Parc éolien Pierre-De Saurel (380, rue Bonsecours);
  • Julie se trouve à Massueville, au parc du Carré Royal (situé entre les rues Royale, Durocher, de l’Église et Cartier);
  • Victoire se trouve à Sainte-Victoire-de-Sorel, au parc J.A-Papillon (à l’intersection de la montée Sainte-Victoire et du chemin Sainte-Victoire).

Saint-Ours


Circuit patrimonial et paysager

Réalisé par le groupe Mémoires de Saint-Ours, le circuit patrimonial et paysager de Saint-Ours permet d’explorer l’ancien cœur de village de la ville. Durant ce circuit, visiteurs et résidents découvriront des bâtiments anciens et des paysages, témoins tangibles des 340 ans d’histoire de cette ville.

Saint-Roch-de-Richelieu


Le passeur

Le circuit « Le passeur » de Saint-Roch-de-Richelieu est une activité familiale. À faire à pied, il permet de découvrir le patrimoine de la municipalité de manière ludique. Replongez dans l’histoire à travers le défi d’Élie, un menuisier de Saint-Roch-de-Richelieu qui, à la fin du XIXe siècle, souhaitait voir sa fiancée qui demeurait sur la rive opposée de la rivière Richelieu plus souvent.


Sorel-Tracy


La Promenade littéraire

Sorel-Tracy est une ville reconnue pour ses industries et son fleuve, mais étonnamment peu pour sa littérature. La promenade à faire au centre-ville de Sorel-Tracy se veut l’occasion de découvrir ce patrimoine. En ce sens, au fil des arrêts, une panoplie d’auteurs vous serons présentés en précisant les liens qu’ils entretiennent ou ont entretenus avec la ville et sa région ainsi que la façon dont ils en parlent dans leurs œuvres.