2022-04-26
 

Bienvenue sur notre nouveau site web !

Abonnez-vous à notre infolettre !
Je m'abonne
 

Comités

Pour mener à bien le rôle de la MRC en matière de gouvernance régionale, ses représentants privilégient la concertation. Pour ce faire, ils participent aux travaux d’une trentaine de comités et organismes. Ils peuvent ainsi s’appuyer sur les recommandations de ces nombreux comités pour alimenter leurs réflexions concernant les différents dossiers.

En vertu du Code municipal du Québec, le bureau des délégués est formé des représentants de chacune des MRC concernées par un projet d’entretien ou d’aménagement de cours d’eau touchant leur territoire respectif. Les délégués ont pour mandat de prendre en considération et de décider des modalités liées à l’exécution des travaux requis.

Ce comité a pour principal mandat de régler, au besoin, les dossiers urgents. Les membres de ce comité forment également le comité de suivi budgétaire, créé par la MRC en 2014, mais sans aucune formalité particulière à respecter.

Conformément aux dispositions de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, ce comité a pour mandat d’étudier toute question relative à l’aménagement du territoire agricole, à la pratique des activités agricoles et aux aspects environnementaux qui y sont rattachés;

Ce comité a été créé en vertu de la Loi sur la police. Il a pour mandat d’assurer un suivi sur les services policiers offerts par la Sûreté du Québec dans la MRC tout en permettant de créer un lien de communication privilégié entre la Sûreté du Québec et la clientèle desservie. Les élus désignés membres du CSP agissent à la fois comme représentants des citoyens et des municipalités et comme partenaires en matière de sécurité publique.

Créé en 2005, ce comité permet à l’ensemble des conseillers régionaux de se rencontrer régulièrement pour discuter des nombreux dossiers à traiter par la MRC et pour préparer les séances du Conseil.

Ce comité a le mandat d’approfondir toute question d’intérêt régional touchant le milieu agricole. Ses responsabilités consistent à mettre à jour le Plan de développement de la zone agricole (PDZA), d’en assurer sa mise en œuvre, de soutenir le travail du coordonnateur ou de la coordonnatrice au développement de la zone agricole et de soutenir et faire émerger les initiatives agricoles.

Ce comité a le mandat d’approfondir toute question d’intérêt régional relative aux cours d’eau. Ses responsabilités consistent à mettre à jour la Politique relative à la gestion des cours d’eau, d’en assurer sa mise en œuvre, de soutenir le travail du coordonnateur ou de la coordonnatrice à la gestion des cours d’eau et d’étudier diverses questions et problématiques relatives aux cours d’eau, le tout dans le respect de la réglementation en vigueur.

Ce comité a le mandat de mettre en place la structure et les outils permettant de définir les priorités du développement culturel. Ses responsabilités consistent à assurer la mise en œuvre de la Politique culturelle et de son plan d’action, d’appuyer le travail du coordonnateur ou de la coordonnatrice au développement culturel, de soutenir les initiatives culturelles locales et régionales et de contribuer à dégager une vision régionale de la culture en s’appuyant sur le dynamisme des municipalités locales.

Ce comité a le mandat d’assurer un climat favorable au développement des projets structurants prévus à la planification stratégique de développement économique régional. Ses responsabilités consistent à approfondir les différents dossiers et projets reliés au développement économique régional, d’établir et de valider les priorités afin de maximiser les retombées économiques régionales, d’étudier les différents dossiers et projets soumis au comité, d’agir à titre d’intermédiaire entre le Conseil et les organisations impliquées dans le développement régional et d’étudier diverses questions et problématiques relatives au développement économique régional.

Ce comité a le mandat de mettre en place la structure et les outils permettant le développement d’un milieu favorable à l’épanouissement de la population. Ses responsabilités consistent à assurer la mise en œuvre des différentes politiques et planifications liées au développement social sur le territoire de la MRC, de soutenir le travail du coordonnateur ou de la coordonnatrice à la politique familiale et des aînés, de soutenir les initiatives du milieu s’intégrant à l’intérieur des lignes directrices des politiques régionales, tant au niveau local que régional, et d’assurer un partenariat entre les municipalités et la MRC.

Ce comité a le mandat d’approfondir toute question d’intérêt régional touchant les domaines de la sécurité incendie et de la sécurité civile. Ses responsabilités consistent à élaborer le Schéma de couverture de risques en sécurité incendie, en conformité avec les orientations du gouvernement du Québec, de le mettre en œuvre selon les paramètres consignés dans les documents approuvés par le ministère de la Sécurité publique, de soutenir le coordonnateur ou la coordonnatrice en sécurité incendie et civile dans la conception et l’application des différents programmes régionaux et locaux et de définir les priorités à attribuer à ces derniers.

Ce comité a le mandat de valider, en vue de la rédaction des documents d’appel d’offres, les grands objectifs des prochains contrats des différentes collectes de porte-à-porte et les levées de conteneurs à l’écocentre régional et au magasin du Recyclo-Centre. Son rôle consiste aussi à approuver les grandes étapes applicables lors de la procédure de révision du Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) et à déterminer les objectifs à prendre en compte pour les sept prochaines années.

Ce comité est un regroupement d’organismes qui travaillent ensemble dans le but d’attirer de la main-d’œuvre dans la région.

Cet OBNL a comme principale mission de mettre en place la gestion intégrée des ressources en eau dans une démarche de développement durable pour l’ensemble de son territoire. Il assure, entre autres, la promotion et la coordination de la mise en œuvre du Plan directeur de l’eau (PDE).

Cet organisme de concertation a l’objectif de mettre en valeur et de protéger le lac Saint-Pierre et ses habitats riverains. Le comité est membre de Stratégies Saint-Laurent, une corporation provinciale qui rassemble les 13 comités ZIP œuvrant à la protection du fleuve Saint-Laurent (et le Saguenay).

Cet organisme a pour mission de soutenir le développement durable et de favoriser la protection de l’environnement en Montérégie.

Cette coopérative, créée en 2010, a le mandat de procéder à la distribution du service Internet haute vitesse sur le territoire de la MRC de Pierre-De Saurel.

Cette coopérative est un OBNL qui a le mandat de développer le tourisme de nature et le tourisme culinaire. Il a le mandat de développer et de commercialiser le tourisme de nature, de l’hébergement et le tourisme gourmand au lac Saint-Pierre, de suivre et de mettre en application les fonctions de la Réserve de la biosphère, la forfaitisation des entreprises membres et labellisées et le développement de produits écotouristiques.

Cet organisme a la mission de développer la culture et les communications en Montérégie, de rassembler et représenter les milieux professionnels de ces secteurs et d’assurer la promotion et la défense de leurs intérêts auprès des instances locales, régionales et nationales dans une perspective d’harmonisation et de développement global.

L’organisme a pour mission de stimuler la croissance et la diversification économique dans le but d’être un générateur de projets et de prospérité pour tout le territoire.

La mission de cet organisme est de promouvoir le loisir et le sport sur son territoire, d’en assurer la défense et le développement, de stimuler la concertation et le partenariat entre les différents intervenants du monde municipal, scolaire et associatif, et ce, dans les six secteurs du loisir suivants : sport, loisir culturel, loisir scientifique, loisir socio-éducatif, loisir de plein air et loisir touristique.

Cet organisme a la mission d’assurer l’accueil des touristes et de promouvoir le volet touristique sur le territoire de la MRC.

Cet OBNL travaille à promouvoir et à organiser une gestion durable et responsable de l’eau auprès des citoyens, des décideurs, des institutions publiques et des entreprises du bassin versant de la Yamaska. Par son mandat, il élabore, de façon concertée, un Plan directeur de l’eau (PDE) et accompagne les acteurs du bassin versant dans sa mise en œuvre.

Ce conseil d’administration a le mandat de maintenir une saine gouvernance de la société en commandite, d’approuver et d’effectuer le suivi du plan stratégique et directionnel du projet, d’évaluer la performance financière et opérationnelle ainsi que d’évaluer l’équipe de direction du projet et de superviser la gestion des risques qui peuvent affecter la société.

Cet organisme bénévole, sous la juridiction de la MRC, voit à promouvoir le cyclisme dans la région. Il est responsable de l’entretien et de l’aménagement de la piste cyclable La Sauvagine.

Cet organisme est responsable de l’organisation, de l’exploitation et de l’administration du service de transport adapté et collectif régional (Taxibus) sur le territoire de la MRC, conformément aux modalités d’une entente conclue en ce sens.

Cet organisme fédéral a pour mandat d’apporter un appui financier aux entreprises, de soutenir la mise en œuvre d’initiatives et de projets de développement local, de participer au maintien et à la création d’emplois, de collaborer à l’organisation d’activités qui encouragent la concertation, de faire la promotion de l’entrepreneuriat en plus d’animer, d’informer et de mobiliser les forces vives du milieu.

Cette table est composée de partenaires des milieux communautaire, scolaire, municipal, culturel, de la justice et de la santé et des services sociaux. Les membres travaillent à l’amélioration de la qualité de vie des jeunes de 5 à 30 ans dans la MRC.

Organisme de concertation réunissant l’ensemble des préfets de la Montérégie ainsi que le maire de Longueuil afin de discuter des dossiers communs à leur territoire, en portant une attention particulière à l’aménagement du territoire et au développement socioéconomique.

Cette table a le mandat d’élaborer, au moyen de la concertation, une vision commune basée sur des questions, des objectifs et des actions qui font consensus concernant le développement durable du fleuve Saint-Laurent dans la zone prioritaire du lac Saint-Pierre.

Cette table réunit les acteurs du développement social de la MRC afin d’établir des priorités et favoriser la coopération aux projets structurants ainsi qu’autour d’initiatives prioritaires. Son objectif est d’améliorer les conditions de vie et de bien-être de la population en portant un accent particulier sur les facteurs de pauvreté et d’exclusion sociale.