2022-04-26
 

Bienvenue sur notre nouveau site web !

Abonnez-vous à notre infolettre !
Je m'abonne
 
90 % de ce que l’on génère comme matières résiduelles peut être réutilisé, recyclé, composté ou valorisé. Le tri des matières résiduelles est non seulement nécessaire, mais obligatoire. D’ailleurs, les bacs contenant des matières mélangées ne sont tout simplement pas vidés par le camion de collecte.

Pour savoir si une matière doit être mise dans le bac brun, il suffit qu’elle corresponde à l’un de ces trois critères :

  • Ça se mange, ou c’est une partie de quelque chose qui se mange comme par exemple un avocat et son noyau;
  • C’est en papier ou en carton, mais c’est souillé, comme par exemple une boite de pizza ou du papier journal utilisé pour emballer une carcasse de poulet;
  • C’est un résidu de jardin, comme du gazon, des mauvaises herbes, etc.

  • Tout aliment cru ou cuit, incluant viandes, poissons, fruits de mer, coquilles et os
  • Fruits, légumes et leur pelure
  • Produits laitiers solides (fromages, yogourts, etc.)
  • Riz, céréales, pain et pâtes alimentaires
  • Café moulu et filtres, sachets de thé et de tisane
  • Nourriture d’animaux domestiques
  • Coquilles d’œufs et de noix
  • Aliments périmés sans l’emballage
  • Sauces, huiles et gras
  • Aliments liquides en petites quantités seulement

  • Feuilles mortes, cônes et aiguilles de conifères
  • Fleurs, plantes, gazon, foin et paille
  • Résidus de platebandes, de taille de haies
  • Petites branches de moins de 4 cm de diamètre et de 30 cm de longueur
  • Sable et terre
  • Copeaux, sciure de bois

  • Petits bâtons ou cure-dents en bois
  • Cheveux, poils, plumes (en petites quantités)
  • Serviettes de table, essuie-tout et papiers-mouchoirs n’ayant pas été en contact avec des produits chimiques
  • Papiers et cartons souillés (non cirés, sans plastique ni broche) : assiettes de carton, boites de pizza, etc.

  • Animaux morts en tout ou en partie (ex. : tête et pattes de chevreuil)
  • Mousse de sécheuse et poussières
  • Produits chimiques
  • Produits pharmaceutiques
  • Couches, serviettes hygiéniques et tampons
  • Roche, gravier
  • Tout sac de plastique
  • Matières recyclables (papiers et cartons propres, verre, métaux et plastiques)
  • Textiles
  • Résidus domestiques dangereux
  • Briquettes de BBQ

Pour favoriser la participation, trouvez-lui un emplacement de choix dans la cuisine. Tapissez l’intérieur de papier journal, de circulaires ou d’un sac en papier pour faciliter l’entretien. Déposez vos restes de repas à l’intérieur, en vrac ou en papillote. Au besoin, transvidez son contenu dans le bac brun puis rincez-le.

Il est conseillé d’emballer les viandes, volailles et poissons hermétiquement dans du papier journal ou des circulaires pour éviter les odeurs et les mouches. Ces résidus de table peuvent également être mis au congélateur pour ensuite être jetés dans le bac brun lors de sa collecte.

La collecte des matières organiques est complémentaire à la pratique du compostage domestique. En effet, certains aliments ne peuvent être mis dans le compostage domestique, mais sont acceptés dans le bac brun, comme les résidus de viande et les os, les restes de poisson ou encore les cartons souillés (essuie-tout, papiers-mouchoirs, boites de pizza, etc.). Ces aliments, pour se décomposer entièrement, nécessitent une transformation plus radicale que ne le permet un composteur domestique. Ainsi, la température élevée de la plateforme de compostage permet d’accélérer le temps de décomposition des matières. Ce procédé permet d’accepter une plus grande variété de matières organiques dans la collecte.

Pour le composteur domestique, privilégiez les matières riches en azote et en carbone comme les restes de fruits et de légumes, rognures de gazon fraiches et résidus de jardin, coquilles d’œufs, feuilles mortes, marc de café et filtres, papier journal, pâtes alimentaires, riz, pain, etc.

Le bac brun peut également servir lorsque le composteur domestique est plein, gelé, ou lorsqu’il faut préalablement pelleter pour s’y rendre!