menu logo responsive

Menu

Communiqué

Communiqué

-A +A
13 Janvier 2015

Présentation du nouveau CLD

Les coupures imposées par le gouvernement du Québec en novembre dernier ont obligé les membres du Conseil de la MRC à revoir leur modèle de développement économique. Comme annoncé avant la période des fêtes, celui-ci a été scindé en trois volets : le soutien à l’entrepreneuriat (via le CLD), la prospection et la promotion industrielle et commerciale (via la Société des parcs industriels de Sorel‑Tracy) et l’accueil et la promotion touristique (via l’Office de tourisme).

Réunis en conférence de presse, les représentants de la MRC, du CLD et de l’Écocollectivité ont présenté plus précisément certains détails de la nouvelle structure de développement économique qui opèrera dorénavant dans notre région.

« Dès la confirmation gouvernementale du 26 novembre, et ce, jusqu’à la prise de décision par les membres du Conseil de la MRC, le 10 décembre dernier, nous avons analysé la situation sous tous les angles et pensé plusieurs scénarios pour finalement arriver à celui que nous avons adopté. Il s’agit d’un nouveau modèle qui nous amènera à travailler autrement. Nous nous donnerons aussi une période transitoire pour nous assurer que tout fonctionne comme il se doit. De plus, compte tenu de toute l’importance accordée dans la région à la concertation régionale, nous nous assurerons que ces 3 organisations évoluent ainsi dans le cadre de la planification stratégique régionale de l’Écocollectivité », soutient le préfet de la MRC, M. Claude Pothier.

Cette conférence est la première d’une série qui vise à présenter les nouvelles instances distinctement. « Nous savons que les gens sont impatients de découvrir les trois nouvelles structures. Comme c’est nouveau, ça demande du temps afin que tout soit réfléchi. Pour l’instant, nous avons réglé tous les détails entourant le CLD, et nous sommes très heureux de pouvoir vous les présenter. Cependant, dans le cas des deux autres instances, les représentants sont présentement en train d’identifier comment ils vont s’organiser pour donner suite au mandat reçu par la MRC. Les détails entourant ces nouvelles instances vous seront présentés dans les meilleurs délais. », conclut M. Pothier.

CLD

« Il est important de rappeler que le CLD existe toujours, le projet de loi ayant été effectivement modifié tout juste avant son dépôt pour y insérer cette possibilité. La totalité des services offerts aux entreprises est donc maintenue. Nous poursuivons nos activités et les services que nous dispensons le sont du lundi au vendredi », rappelle d’office la présidente du CLD, Mme Jacinthe Sirois.

Le 15 décembre dernier, le conseil d’administration du CLD prenait connaissance de la résolution émise par la MRC concernant la structure de développement économique. Ainsi, celui-ci apprenait que le CLD n’était pas aboli, mais restructuré au niveau de l’administration et de la gouvernance.

Au niveau de la structure administrative, le CLD poursuit son rôle auprès des entrepreneurs en continuant d’offrir des services tels que l’accompagnement, la formation, le mentorat, et auprès des organismes pour la mise en œuvre du pacte rural. Le CLD a aussi maintenu certains fonds tels Jeune Promoteur et le Fonds d’économie sociale, mais à un niveau moindre. Les volets développement, consolidation d’infrastructures, prospection et accueil d’entreprises relèveront quant à eux de la Société des parcs industriels de Sorel-Tracy (SPIST), (les détails s’y rattachant seront annoncés sous peu). 

Il y a également eu une réorganisation au sein de l’équipe, passant de 16 employés (dont 4 employés au tourisme et le commissaire industriel) à 7. Cette équipe est maintenant composée de :

  • Josée Plamondon, directrice générale
  • Isabelle Dufault, agente administrative
  • Jean-Sébastien Roy, conseiller aux entreprises, coordonnateur programme STA/JP
  • Julie Gagnon, conseillère aux entreprises, coordonnatrice fonds local d’investissement
  • Josée Bélanger, conseillère aux entreprises, coordonnatrice ruralité/fonds économie sociale
  • Sophie Gadbois, conseillère aux entreprises, coordonnatrice mentorat, entrepreneuriat/projets spéciaux
  • Jacqueline Poncy, adjointe accueil/administration

Au niveau de la structure de gouvernance, le comité exécutif sera aboli, et le conseil d’administration sera désormais composé de 7 personnes, soit 4 élus et 3 entrepreneurs. Ces changements projetés devront cependant être entérinés lors de l’assemblée générale annuelle du CLD en mars prochain.

« Nous avons également le projet de changer le nom pour souligner ce renouveau. Un nom qui définirait bien le mandat et les services de notre organisation. Mais on vous garde la surprise pour plus tard! », souligne Mme Sirois.

Comité élargi de l’Écocollectivité

Le comité élargi de l’Écocollectivité sera responsable d’assurer la cohésion et la concertation des actions menées par les divers intervenants dans le développement régional (tous volets confondus). Par conséquent, la composition de l’actuel comité sera analysée en vue d’apporter, s’il y a lieu, les modifications qui pourraient lui permettre de mieux soutenir les démarches.

« Nous solliciterons les dirigeants des organismes pour renforcer notre capacité d’action et offrir aux élus de la MRC le meilleur des énergies locales », affirme René Lachapelle, président de la SADC et coordonnateur de cette démarche. « Le comité de l’Écocollectivité va poursuivre ses efforts pour mobiliser les organismes de la région afin de relancer la croissance. Notre collectivité a souffert des fermetures d’entreprises. Les choix annoncés par le gouvernement du Québec risquent de nous priver de certains leviers de développement. Mais notre volonté de prendre en compte les enjeux écologiques pour établir des priorités demeure une orientation porteuse d’avenir », conclut-il.

Le comité, formé par la MRC, est présentement composé du président et de la directrice générale de la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) de Pierre-De Saurel, de la directrice générale du Centre local de développement (CLD) de Pierre-De Saurel, du préfet et du directeur général de la MRC de Pierre-De Saurel, du directeur général de la Ville de Sorel-Tracy, du directeur général de la Corporation de développement communautaire de Pierre-De Saurel, d’un représentant du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Pierre-De Saurel. Sont aussi invités à la table des représentants des milieux suivants : la direction générale de la Commission scolaire de Sorel-Tracy, de la Caisse Desjardins Pierre-De Saurel, du Carrefour jeunesse emploi de Pierre-De Saurel, du CÉGEP de Sorel-Tracy, du Centre local d’emploi Pierre-De Saurel, du Centre de transfert technologique en écologie industrielle. La coordonnatrice au développement durable à Rio Tinto, le président de la Table de concertation en environnement du Bas-Richelieu, le représentant de la Chambre de commerce métropolitain de Sorel-Tracy, ainsi que celui de l’Innosphère - Solutions durables (Technocentre en écologie industrielle). 

Actualités

Communiqué

2 Avril 2020
Mesures particulières pour la séance du Conseil de la MRC de Pierre-De Saurel du 8 avril

Puisque les bureaux administratifs de la MRC de Pierre-De Saurel sont présentement fermés au public, la prochaine séance du Conseil, prévue le 8 avril prochain, se tiendra à huis clos. Le préfet, les conseillers régionaux, le directeur général et la greffière prendront part à la séance par vidéoconférence.

Communiqué

1 Avril 2020
Une cellule de crise sociale et communautaire créée dans la MRC de Pierre-De Saurel

Certains enjeux problématiques tels la sécurité alimentaire, la violence conjugale et intrafamiliale, la détresse psychologique, pour ne nommer que ceux-là, ont été portés à l’attention de plusieurs organisations du territoire. Ainsi, afin d’assurer le bien-être des citoyennes et des citoyens, une cellule de crise sociale et communautaire a été créée dans la MRC de Pierre-De Saurel.

Activités

12 Mars 2020
Consultations publiques

La MRC de Pierre-De Saurel entreprend l’élaboration d’une toute première politique territoriale en développement social et tiendra trois séances de consultations publiques à cet effet.

10 Mars 2020
Consultations publiques

La MRC de Pierre-De Saurel entreprend l’élaboration d’une toute première politique territoriale en développement social et tiendra trois séances de consultations publiques à cet effet.